Encore merci aux :

STANDS & ARTISTES :

_ Sonia couture et création

_ NRX TATTOO

_ L'espace girls

_ Alfa-B

_ Street Friperie de l'association Balatom

GROUPES :


_ La Poisse (Garage rock) _ Orbis (Stoner doom)

[VIDÉO DE L'EVENT]

Moins de gens que l'an passé, constatais-je de l'emplacement qui m'était destiné sous l'immense tonnelle faisant office de parasol, le cul sur un banc et vautré sur la table des inscriptions micro en main, juste derrière le jury scrutant, jugeant, appréciant le contest dans un silence souverain, s'appliquant à communiquer leurs remarques à chaque fin de run dans une discrétion absolue, façon téléphone arabe en version courte.

Oui bizarrement, c'est un peu moins noir de monde qu'à la première édition, mais avec sans nul doute une meilleure ambiance et surtout une organisation mieux ficelée, que chacun a dû observer ne serait-ce qu'en commandant son gobelet de pastèque sans attendre 1000 ans par la chaleur estivale de ce 1er Juillet. En effet, le fleuron de la meute se devait d'être synchronisé pour que la compétition ne se prolonge pas jusqu'au milieu de la nuit comme ce fut le cas il y a un an de cela (la session libre d'1 h entre chaque run c'est vrai qu'avec le recul c'est un peu too much).

Surtout qu'il ne s'agit pas uniquement d'une compétition je vous le rappelle, mais d'une journée éclectique, avec initiations le matin (bon, personne pour apprendre ou se perfectionner à part un enfant en trottinette qui gênait les riders et qui logiquement s'est fait refoulé, mais hélas devant sa maman qui n'a pas oublié de se plaindre à notre encontre sur les réseaux sociaux), session libre puis contest l'après-midi, et 3 concerts le soir devant impérativement se solder à 22H (et non pas 15H cher Mr connard en polo Lacoste venu jouer les rabats-joies pour se plaindre du bruit).

Respecter les délais fut donc uniquement rendu possible grâce à une fine brochette de juges et d'assistants à l'objectivité et au compte à rebours indéfectibles (merci au smartphone de Océane, et merci surtout à toi ! (oui toi, l'écran tactile donc tu t'es servi pour l'activer)) ; Lucas Narboni (qui a bien fait de souligner que j'étais à la ramasse quand j'omettais de proposer un last trick au skateur ou quand à l'inverse je lui accordais un supplémentaire, trop exalté par sa motivation, sa rage et, et .. bref), Sebastien Vecrin (l'ancien rédac' chef de Luxuriant !), Anthony Villion (toujours chaud pour les initiations, et la démo (merde c'était ton run en fait, TRICHEUR ! )) et Vincent Blaze (qui a envoyé au bûcher les rideurs ayant esquivé la partie bowl (y'avait plus assez de lots façon)). [...]

Un gros merci à :

_ Titi, le gardien du bowl, pour la main d'oeuvre, les branchements, le barbec (bon j'en dit pas plus après vous allez croire (savoir) que c'est lui qui a tout fait)

_ DJ Popal, https://www.mixcloud.com/Popal/stream/

_ Mürlenheim, c'était leur premier concert d'ailleurs ! qui l'eût cru en dépit de leur maturité et de "la voie cassée" du chanteur ???! https://soundcloud.com/florian-gueho

_ Melvyn, dont ne nous lasserons jamais https://melvyn.bandcamp.com/

_ La Poisse, qu'on a découvert (et kiffer) https://www.facebook.com/lapoisse2/

_ Poney Print Club pour les teeshs en temps réel (en "flux tendus" pour les non-ignares) https://www.instagram.com/poneyprintclub/

_ Shtrak (belec y'a ptete un de ses stickers dans ton dos) https://www.shtrak-productions.com/

_ Dinlow Crew (Worldwide zbeul) https://www.facebook.com/Dinlow-CREW-1510327385950089/

© photos : Zephyr

Les photos de l'acte II d'Urban Tsunami qui s'est tenu du 23 au 30 juin au Gueulard de Nilvange !

Crédits photos :  Léo Domairon

© crédits photos : Léo Domairon, Alexandre Garcia, Loren Gerceker

Merci à Larry Tmik et au groupe Melvyn d'avoir ouvert l'exposition en grandes pompes le vendredi 18 mai, et à Unknown, Olden World Limit (néo métal), Mercurochrome (punk pro-cheminots) de l'avoir clôturé.

Merci aux 20 artistes : 

Photo : 

Mick / Mélissa Di Paolo / Anthony Villion / Alexandre Garcia / Thomas Faggion / Thomas Martinec / Marie Dufresne

Dessin : 

Matteo Falone / Valentine Pellecchia / Fabrice Romo / Loren Gerceker / Johann Foltz / Corentin Leber / Elise Deubel

Peinture : 

Isabelle Bolliri / Marine Castagna

Tatouage : 

Jonathan Noirault

Graffiti : 

Alfa-B / Boris Mooty

Tricot :

Alice - For A Craft Land

Art conceptuel : 

Corentin Leber

On était là, pépère, paisible, humaniste, jusqu'au fin fond de la moelle. On ne savait pas trop ce que l'on attendait à regarder la ville ainsi anéantie comme si pareil grand machin n'avait jamais existé. Les sinistres et les besogneux voulait nous réduire à de jeunes couillons déchaînés pas très futés qui voulaient bastonner le monde pour la simple et bonne raison qu'ils ne s'y retrouvaient pas. Qu'importe, nous n'étions pas là pour être approuvés, pas là pour être absorbés. La frustration, la rage du sage on vit complètement là dedans. Y a pas de secret, la seule chose qui a de la valeur c'est quand l'image et les mots sont crus, nus, intraitables, y a pas de compromis à faire là dessus ! N'y va pas de main morte, porte tes couilles, fait ton truc putain, luxe toi l'épaule va-zi à fond, quoi ! Hors-la-loi ! Là tu es immuable, quand tu sais plus qui t'es. À toi tout seul t'es une tribu de samouraïs primitifs qui coupent des têtes, auréolés de hargne, bardés de vengeance, le tsunami urbain qui n'obéit à rien, la grande mutinerie Do it Yourself « faites le vous même » la formule clé toujours d'actualité, t'es suffisamment capable pour que l'air devienne à nouveau respirable. Alors expose toi, deviens ta propre tribune, cartouche les murs, shoot à tout va comme tu respires, libre, c'est ça qui vaut d'être vécu. Bienvenue à la rawdoguerie. 

Mick

Envie d'exposer ? Envoyez votre portfolio à rawdogsmag@gmail.com

Micro Contest 9 juin Pont à Mousson (ceci n'est pas un open mic !)

Pour vos mirettes y'aura aussi : exposition de boards customisées par Fabrice Romo, atelier graff avec Alfa- B et concert rap de Estel en fin de journée !


Vous pensez avoir des problèmes de vue en lisant cette affiche ? Je vous rassure il n'en est rien. 

Certes, ce n'est pas tous les jours qu'une enseigne du genre telle que Optic 2000 s'associe à nous pour organiser un contest de skate, mais c'était sans savoir que le gérant, Morgan Berteaux, est un skateur. Du moins c'était un ex-skateur ! jusqu'à ce qu'il s'y remette en venant au ... LSD

Enfin vous savez, l'antre qui fait kiffer plus d'un skateur à juste titre ! et accessoirement là où nous entreposons la micro-rampe qui va servir pour cet événement, pour lequel 7 Plis et Présent seront de la partie et financeront les lots pour vos aller-retours à la con entre 2 copings. 

Nous vous ferons donc un plaisir de détruire votre champ de vision ce samedi 9 juin de 11H à 19H en tricotant des figures bizarres sur notre rampe minuscule de 7x12 M. Un module simple, efficace, et compatible avec l’absorption d'hectolitres de boisson houblonnées qui se chargera de mettre badauds et aficionados d'accord ! même les streeteux.