4 JUIN 2018 : Hallelujah, 

les T-Shirts sont arrivés !

Prix : 15 €

Tailles disponibles : S, M, L, XL 

Précommande le tien : rawdogsmag@gmail.com

ou par SMS au 06-44-76-37-64

10 AVRIL 2018 : #5 OFFICIELLEMENT EN VENTE !

------> HISLER BD, Carrefour, Thionville

------> OLLIEWOOD SKATESHOP, Luxembourg

-------> SURF'IN SKATESHOP, Luxembourg

-------> EXPLICIT SKATESHOP, Metz

-------> LA FACE CACHEE, Metz

------> LE GUEULARD + FREESHOP, Nilvange

-------> NRX TATTOO, Hagondange

-------> FETISH SKATESHOP, Nancy

-------> PUNK RECORDS, Nancy

[Distribution aux autres niches en cours...] Arrivée sur Nancy imminente !!!

En attendant, précommande-le ici, dans tes chiottes ou ta fosse sceptique... au choix :

En exclu les sujets avec quelques photos de ces 128 pages de puff qui boucheront vos canalisations :

_ RAWNAISSANCE II 


« Les yeux braqués sur les prévisions météo nous avaient tenus en haleine les deux semaine précédent l'avènement du jour J. Notre désormais annuel festival Rawnaissance pouvait virer de l'apocalypse à la réussite totale en fonction d'un élément, la pluie. Vous nous connaissez en éternels losers que nous sommes : il n'aura fait que pleuvoir ce samedi 30 septembre. [...]

_ DANS LE TROU NOIR DE L'INTERZONE


« Sa motivation fut d'abord déroutante, à venir chercher son premier rawdogs sous la tempête dès sa parution; puis sa productivité, à pondre successivement des logos pour celui-ci. C'est son âge, lors de sa rencontre, qui nous avait en réalité surpris. 18 ans. Presque trop jeune pour donner à notre chien ces nouvelles lettres de noblesse hardcore. Un chouïa trop underground, bizarre et subversif pour les coincés du prix Jeunes Talents du festival d'Angoulème 2018 ? Pas pour nous. Forcément sous le charme, nous lui avons donné carte blanche pour que la maturité de sa crasse initialement sans couleurs nous éclate à la tronche, ainsi qu'à celles de nos lecteurs et adhérents associatifs. Il fut grand temps de lui rendre visite pour comprendre qui il était. [...]

_ BREAKS DE BUCHERONS


« La bonne nouvelle vient de tomber. Nous venons d'obtenir un vrai soutien financier de la part de Thionville cet après-midi pour 2018 » glisse Sadat avec le sourire, vêtu d'un costume noir aux finitions dorées, en supervisant du coin de l'œil une flopée de jeunes qui s'envolent de toutes parts, entre coupoles, poissons et autres figures déconcertantes. [...]

_ UN MEC QUi A DU CHIEN, by Mick

« Admettez-le, vous aussi il vous est arrivé de vouloir méchamment latter la gueule du vieux papa Noël pour en finir de célébrer le même interminable cortège de bavasseries folkloriques et de vertus bardées de morves insupportables et inutiles dont on vous régale à chaque fin d'année. Mais comme c'est foutrement difficile à éviter, aux même titres que les articles qui tombent sur votre timeline pour vous expliquer « pourquoi 2017 fut la meilleure année de l'histoire de l'humanité », j'ai préféré prendre un peu de bon temps avant la léthargie crétine en envoyant ma ratonnades de questions sagement mitonnées à l'excellent Melvyn Buisset qui méritait bien de voir, dans ce numéro, sa poire en pleine page. [...]

_ 7 PLIS


« Opticien de formation, Florent Baraban recycle des skateboards usagés dans son garage en banlieue nancéenne qu'il transforme ensuite principalement en lunettes mais aussi en objets qui n'ont pas finit de se multiplier tant son imagination est débordante. Son entreprise naturellement baptisé 7 Plis s'adresse aujourd'hui non plus juste aux opticiens mais à une clientèle on ne peut plus hétéroclite. Détour obligatoire chez un auto-entrepreneur qui a cassé l'image de bricolage accolée à la récup' en faveur d'un image « premium». [...]

_ ALLÔ MICHEL BOBO


« Ingénieur à la retraite, Michel, 75 ans, s'occupe à sa façon des réfugiés sur Metz et Borny. Un homme qui a assez d'énergie pour parcourir de long en large l'agglomération de 8h le matin à minuit pour leur distribuer les baguettes restantes des boulangeries et les aider à faire leurs papiers. Sous couvert de quelle association ? Aucune. [...]

_ L'ATELIER COTON TUE, by Valentine Pellecchia & Matteo Falone

Ils nous ont pondu de la merde, notre droit de réponse en image. » 

_UNE CHRONIQUE ROUMAINE, by Alexandre Garcia

« On est mardi soir, et comme n'importe quel autre soir, je suis raide défoncé. J'ai passé ma journée sur le balcon à guetter les allées et venues des voitures en sirotant de la bière locale, avachis sur un tabouret rouge qui en vu défiler bien d'autres avant moi. Je ne vois pas ce que je pourrais faire de mieux. L'histoire qui va suivre et vous poursuivre sur plusieurs numéros de votre magazine Raw Dogs prend vie au deuxième étage d'un hôtel sans nom, bâtiment sordide érigé à la hâte pour accueillir les voyageurs fauchés en provenance de la gare du Nord et les jeunes paumés en quête de déglingue et de prestations sexuelles tarifées. [...]

_ DOSSIER SPÉCIAL VOYAGES :


1. Le MACBA, récit by Godefroy Gordet & photos by Anthony Villion

« Si le skate est un sport - Olympique même ! -, c'est avant tout une pratique urbaine - quasi un art -, qui, de par son implantation, force un contact avec une ville, ses quartiers, sa population. Le quartier autour du MACBA est dit « dangereux », mais franchement on n'y a jamais rien vu de dangereux. Quelques péripatéticiennes​ par-ci, deux trois dealers par-là... Rien de bien méchant à vue de nez. [...]

2. Politics and Destroy


[...] « Alors, pour contrecarrer ces ignonimies et montrer que les skateurs c'est pas juste que des cons (pas plus de 65% en tout cas), allons interviewer un skateur qui fait de la politique là haut, à Porto Alegre précisément, Mr Guilherme Gnomo. [...]

3. Skateboarding is not a crime

[...] Je fus forcément surpris en apprenant qu'un homme arborant le blason des dites "forces de l'ordre" de l'état de Washington représente du haut d'ses 43 balais l'autorité tout en faisant du skateboard (et des arts martiaux, accessoirement, ce qui au final n'est pas tellement rassurant). Alors devinez quoi ? pour conjurer ma frustration de ne pas m'être fait arrêté par cet homme, j'ai décidé de l'interviewer. [...]

4. Made in OZ

[...] « Le plus intriguant dans tout ça, c'est qu'en dépit de sa méfiance du gouvernement et des institutions, le mec est professeur des écoles. Alors pour bénéficier d'un cours récent sur la scène skate de la West Coast australienne; je savais derechef qu'il n'y avait pas une myriade d'options : composer l'indicatif du pays et interroger notre homme par téléphone, sans oublier de lui envoyer le reste des questions par mail (car l'accent OZ ça va 5 minutes merde). [...]

5. Manchester Parano, by Morgan Bruder

« Je me souviens d'une de mes dernières discussions avec Mog avant de partir à Manchester :

« C'est cool ! Tu vas pouvoir pouvoir prendre des photos et interviewer des skateurs de là-bas ! - Ouais, mais mon anglais est pourri et je connais pas grand chose en skate.

- Justement, ça peut être marrant ! »

Sacré Mog ! Toujours en train de se foutre de ma gueule ! [...]

Et au lieu de courir après tes œufs de "Pâques" en cette fin mars lâche plutôt 10 e pour notre pack :

Il s'agit du numéro 5 (5€) avec :

le N°1  =  ̶2̶ ̶€̶   1 €

le N°2 =  ̶4̶ ̶€̶  2 €

le N°3 =  ̶5̶ ̶€̶ 2 €

On te le livre si t'habites à moins de 15 KM de Hayange !

Rawnaissance II

Notre festival de l'année annulé à cause de la flotte ? foutaises ! On aura vaincu la pluie à notre manière ce samedi 30 septembre 2017.. 

Des tentatives de bâchage de micro-rampe infructueuses...

... au best-trick contest reporté sous les arcades de l'immeuble d'à côté.

On s'est senti seul au début avec ce temps désastreux..

... sauf qu'au final on n'aurait pas pu mieux finir, et vous êtes en parti responsables ; vous public, exposants, artistes ; de la réussite de cette deuxième édition.

Certes, les 3 groupes censés clôturer la manifestation en beauté (Leaf Of the Grave, Black Cat White Wolf, Olden World Limit) n'ont pas pu jouer à cause du mauvais temps, ils sont d'avance programmés pour le prochain Rawnaissance, qui, je l'espère, aura lieu sous le soleil... A moins que l'on obtienne un local pour notre association d'ici là ?! Ce serait la plus belle quenelle aux incertitudes climatiques de notre région.

A l'année prochaine !

Crédits photos : Mick